ここから本文です

書庫過去の投稿日別表示

全1ページ

[1]

Depuis le début de la saison, Mohamed Salah impressionne tout le monde à Liverpool. Avec un certain succès puisque Pini Zahavi, celui-là même qui était intervenu pour faciliter l’arrivée de Neymar à Paris, serait entré dans la danse pour accélérer les discussions avec Luis Enrique. Ce dernier ne serait d’ailleurs pas insensible à l’intérêt du PSG, bien au contraire, et privilégierait même le projet parisien à celui de Chelsea, également sur les rangs pour s’attacher les services du coach catalan. Mais les négociations achopperaient pour l’heure sur la question salariale, les prétentions de l’ancien milieu de terrain faisant tiquer la direction des vice-champions de France. Survetement Enfant Guingamp,A en croire la Gazzetta dello Sport, Luis Enrique réclamerait rien de moins que 19 millions d’euros par an. Un salaire record pour un entraîneur.Empilant les buts avec les Reds, l’Egyptien aurait éveillé l’intérêt de plusieurs cadors européens à l’instar du PSG, du Real Madrid ou du FC Barcelone. Toutefois, pour Tony Cascarino, Liverpool doit tout faire pour conserver Salah…

http://www.uifi.org/wp-content/uploads/2018/03/1-7.jpg

« Lyon a fait un grand match sans que nos joueurs soient capables de l'en empêcher »

« C’est facile de discuter les choix, mais il y avait les meilleurs joueurs sur le terrain, un public hors norme, et vu notre forme actuelle et celle de Lyon, tout était réuni pour gagner ce match. Mais on a vu l'inverse et Lyon a fait un grand match sans que nos joueurs soient capables de l'en empêcher, c'est tout. Karim Benzema disputera-t-il une dixième saison au Real Madrid ? Le doute est permis au vu de ses difficultés depuis le début de la saison. L’international tricolore, débarqué à Madrid en 2009, a beau avoir prolongé son contrat cet été jusqu’en 2021, les rumeurs à son sujet évoquent en tout cas clairement son départ lors du prochain mercato estival. Pris en grippe par les supporters et pointé du doigt par les médias, l’ancien Lyonnais peut certes encore compter sur le soutien de Zinédine Zidane, toujours prompt à le défendre et à souligner son travail de l’ombre.Je veux bien croire au coup de pompe, mais ils ont trop reculé, avec trop d'espace entre la défense et le milieu, et là, ce n'est pas Garcia. Si on a deux centraux qui font plus d'1m85 et qui se font bouger de la tête sur le 3e but, ce n'est pas une affaire de coaching. Ça résume le contenu du match », confie-t-il au Phocéen.

全1ページ

[1]

本文はここまでですこのページの先頭へ
みんなの更新記事